Qui n’en n’a jamais eu marre des réseaux sociaux, eu envie de « faire une pause », une coupure ?

On remarque de plus en plus de personne racontant sur les réseaux sociaux avoir le besoin de stopper net, ne plus avoir l’énergie pour ajouter le contenu nécessaire et je les comprends car les réseaux sociaux ne sont plus les vitrines que l’on connaissait au tout début mais sont devenus un investissement colossale, souvent prenant le pas sur le métier qui se cache derrière ses comptes.

J’en ai pris conscience en voyant que pour avoir une visibilité plutôt correcte, et là je parle avant tout d’Instagram, il fallait un nombre minimum de posts par jour ainsi que les stories, avoir un contenu travaillé (souvent sur d’autres applications), programmer les publications, reposter ce qui a déjà été posté pour ceux qui seraient passé au travers, aller chercher les personnes susceptibles d’apprécier son propre compte, répondre aux commentaires, retoucher les images, faire des montages vidéos, se filmer, et j’en passe…

Au tout début de mon compte Instagram, bien avant la création de ce blog et de sa page associée, je postais des photos régulièrement, quasiment tous les jours, voir plusieurs fois par jour. Mais la différence à aujourd’hui, c’est que j’y prenais plaisir.

Aujourd’hui, sur mon compte personnel, je dois poster une photo tous les mois, et encore. Et c’est devenu plus un réflexe que le fait de vouloir vraiment partager avec mes proches des images ou des nouvelles de moi et de ce que je peux faire à ce moment là.

Après la création de mon compte lié à ce blog, je ne postais qu’une fois par semaine, pour prévenir les gens de mon post à venir, puis j’y ai ajouté les stories, j’ai essayé d’ajouter de petites choses supplémentaires, puis je revenais sur ma décision et me disant qu’il n’y avait pas toujours un lien, ensuite j’ai trouvé d’autres idées, j’ai essayé et je me suis rendue compte que je n’étais pas toujours convaincu. Je passais parfois plus de temps à travailler sur mes stories que prendre plaisir à écrire un nouvel article.

C’est à ce moment là que j’ai voulu faire encore une fois, une pause. Ras le bol de devoir faire parce qu’on doit suivre le mouvement pour que ça fonctionne un minimum.

Quel est l’intérêt de tout cela si ce n’est pas fait avec envie ?

Bien entendu je trouve très intéressant le fait que les réseaux sociaux soient là pour nous faire découvrir de nouvelles choses, pour nous permettre de garder le lien avec certaines personnes, de promouvoir le fruit de notre travail, de s’inspirer et tant d’autres choses encore.
Malheureusement on y trouve aussi tous les aspects négatifs comme les publicités incessantes, pour certaines amenées comme un post ou une personne qu’on « suivrait » déjà, des messages à caractères sexuels permanents dans les boîtes mails, du harcèlement, des comptes hackés régulièrement, des notifications incessantes pour nous influencer à rester d’avantage sur l’application et consommer au maximum.


Tous ces aspects m’ont fait douter ces derniers temps. Dois-je continuer sur ces réseaux ? Est-ce que d’autres réseaux sont plus en adéquation avec mes besoins et mes valeurs ? Est-ce toujours nécessaire par rapport à mon activité ?

Ce qui est sur c’est qu’il est hors de question pour moi de continuer à faire des choses qui ne me plaisent plus sous prétexte que tout le monde s’y pli. Ce qui est sur aussi c’est qu’il faut toujours tirer le positif de chaque chose ou situation. Je reprends confiance lorsque je vois certaines personnes renverser certains codes, tirer profit du réseaux social en se battant contre ce que ce dernier propose et qui ne plait pas à tout le monde.

Parfois je me dis que c’est en vain, et parfois je me dis que de petites choses peuvent aboutir à de grandes choses. Continuer d’indiquer à Instagram que telle ou telle publicité n’est pas appropriée, ne jamais payer Facebook pour une publicité (même en ayant un « crédit » offert), publier lorsque cela me plait, désactiver les notifications et autres alertes, n’y aller que de temps en temps et arrêter lorsque cela devient lassant, se réapproprier son compte, sa page, son image, ses valeurs.


Et toi ? Où en est-tu sur les réseaux sociaux ? Quelle a pu être ton expérience ? As-tu toi aussi ressentis le besoin de « faire une pause » ? Quels ont été les aspects qui t’ont menés à prendre cette décision ? N’hésites pas à partager ton expérience via les commentaires sous cet article. 🙂