Le confinement m’a fait attaquer ma rupture conventionnelle plus tôt que prévue. Avant cette épidémie je me faisais une joie de pouvoir partir plus d’une semaine en vacances, car à l’heure actuelle, il devient difficile de se permettre de partir tous les ans. Mon dernier séjour (à part dans la famille) était il y a …

Lire la suite