Pause lecture !

L’envie de lire a été encore plus forte pendant les vacances. Bouquiner dès le matin avec sa tasse de café, sur la plage, posé dans l’herbe après un bon pique-nique…

Je t’ai fais ma petite sélection de livres que j’ai pu lire durant mes vacances et qui j’espère te donneront envie. 🤗


Ciao Bella

Serena Giuliano

Screenshot_20200829_182808

Résumé :

Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant.
Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir un psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. 
C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…

A quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Ce que j’en ai pensé :

Une découverte que j’ai faite sur les réseaux sociaux et que je ne regrette pas d’avoir acheté. C’est lors de mon premier trajet des vacances que je me suis dis : « je suis déçue quand même de pas avoir l’un des livres que j’avais sur ma liste pour cet été… »
En arrivant à la gare de Strasbourg, je suis allé à la boutique Relay et je l’ai acheté. ^^

C’est un lire qui ne parle pas forcément d’un thème facile (la perte d’un enfant et l’attente du suivant) mais qui est rempli d’humour et d’amour. J’ai adoré le personnage d’Anna. Son humour cache sa plus grande peur et elle reste forte jusqu’au bout.

L’histoire nous fait également voyager en Italie, on s’imagine très bien y être et profiter de tous ces détails typiques.

Un livre plein de légèreté, drôle, agréable et idéal pour s’évader pendant les vacances !


M Train

Patti Smith

Screenshot_20200829_182949

Résumé :

Patti Smith a qualifié ce livre de « carte de mon existence ». En dix-huit « stations », elle nous entraîne dans un voyage qui traverse le paysage de ses aspirations et de son inspiration, par le prisme des cafés et autres lieux qu’elle a visités de par le globe. 
M Train débute au ‘Ino, le petit bar de Greenwich Village où elle va chaque matin boire son café noir, méditer sur le monde tel qu’il est ou tel qu’il fut, et écrire dans son carnet.
En passant par la Casa Azul de Frida Kahlo dans la banlieue de Mexico, par les tombes de Genet, Rimbaud, Mishima, ou encore par un bungalow délabré en bord de mer, à New York, qu’elle a acheté juste avant le passage dévastateur de l’ouragan Sandy, Patti Smith nous propose un itinéraire flottant au cœur de ses références (on croise Murakami, Blake, Bolaño, Sebald, Burroughs…) et des évènements de sa vie.
Ecrit dans une prose fluide et subtile qui oscille entre rêve et réalité, passé et présent, évocations de son engagement artistique et de la perte tragique de son mari – le guitariste Fred « Sonic » Smith -, M Train est une réflexion sur le deuil et l’espoir, le passage du temps et le souvenir, la création, les séries policières, la littérature, le café…

Après Glaneurs de rêves (Gallimard, 2014), Patti Smith nous propose un nouveau livre inclassable, profondément sensible et sincère, illustré par les photographies en noir et blanc qu’elle prend depuis toujours, et qui confirme qu’elle est l’une des artistes actuelles les plus singulières et indépendantes…

Ce que j’en ai pensé :

C’est une amie qui me l’a prêté en me disant : « Tiens, c’est le livre du rien. »
Elle et moi on partage cette passion du « faire du rien » pour se faire du bien.

J’ai mis un peu de temps à le lire, non pas parce qu’il ne me plaisait pas, mais parce que j’étais sans cesse interrompue durant ma lecture par mes proches qui me disaient : « ah c’est un livre de Patti Smith ? Elle est incroyable cette femme… Tu pourras me le prêter quand t’auras fini ? » ^^

Effectivement quelle femme. J’ai adoré entrer dans son univers, sa façon de décrire ce qui l’entoure. Absolument tout. Les miettes sur le coin de la table, la forme de la mousse dans son café, les traits du visage de l’homme au fond du bar, les photos sur les murs…

J’ai aussi apprécié tout les passages de rituels. Elle pouvait aller à l’autre bout du monde pour récupérer des cailloux à un endroit pour aller les redéposer à un tout autre endroit qui compte à ses yeux. C’est assez incroyable et tellement vrai.

Pour tout ceux qui aiment la contemplation, la beauté des choses toutes simples, ce livre est fait pour vous !


Et que ne durent que les moments doux

Virginie Grimaldi

interview-grimaldi

Résumé :

L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place. 
L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu.
L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite.

C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin.

Avec une infinie justesse et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi déroule le fil de leur existence et nous invite à partager leurs joies et leurs angoisses, mais aussi les souvenirs, les rêves et les espoirs.

Ce que j’en ai pensé :

Encore un livre de maman ! ^^

Ce livre raconte différents aspects de la vie d’une mère. A la naissance, après une fausse couche, une fois que les grands ont quittés la maison familiale.

Même si je ne suis pas maman et que ce n’est pas dans mes envies du moment, j’ai bien apprécié ce livre et j’ai pensé à ma mère à moi, aux autres mères, à toutes ces choses qu’elles ont toutes dues ressentir à un moment ou un autre.

Je ne pourrais pas dire que j’étais pas prévenue ! 😜

Bien entendu j’adore l’écriture de Virginie Grimaldi et surtout son humour. Elle me fait beaucoup rire. Il n’y a qu’à voir son Instagram !

Et bien sur un big up pour les infirmières qui sont mises en avant dans ce livre, qui nous montre le rôle important qu’elles ont dans la vie d’une jeune maman.


Voilà pour cette « pause lecture » ! J’espère que ma sélection t’a plus ?

Bien entendu il y aura la suite de ma sélection vacances dans peu de temps. Bah oui quoi, je n’ai pas lu que 3 livres durant l’été ! 😉

signature fin d'article

logo bisou caresse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s