bien-être

Être une éponge

Quand je te dis « être une éponge », je ne parle pas de devenir Bob l’éponge (malheureusement 🤩), mais de faire partie de ces personnes qui prennent les choses trop à cœur, ce qui fini par les affecter profondément.

Je voulais te parler de ce sujet car cela touche beaucoup de gens et il est parfois difficile de prendre du recul là dessus et d’avoir la bonne attitude pour ne pas trop s’imprégner des énergies négatives.

Qu’est-ce qu’une éponge émotionnelle ?

Être une éponge émotionnelle c’est être très sensible aux émotions des autres. Lorsque quelqu’un de ton entourage est triste, tu l’es avec lui, lorsqu’une personne est en colère, tu ressens cette colère monter en toi, quand un ami met le doigt sur un de tes point faible, tu réagis de manière exagéré et cela te travaille pendant des jours.

Être empathique à ce point n’est pas chose facile à gérer, il faut savoir se protéger car si en plus de nos propres émotions, nous prenons celles des autres, il est fort possible que ces émotions soient trop pour une seule personne et doivent sortir à un moment donné.

Etant moi-même une de ces éponges, j’ai appris à faire avec et à analyser certaines choses pour me permettre de mieux gérer ces émotions et revenir à un état de sensibilité acceptable pour ma petite personne 😊.

  • Ecouter

Ca peut paraître bête dit comme ça, mais c’est peut-être le point principal pour gérer ce surplus émotionnel. Lorsqu’un ami se confit à toi, prends le temps de l’écouter. Réellement. On a tous tendance à vouloir y aller de sa propre histoire, partager sa propre anecdote sur le sujet pour montrer, que NOUS AUSSI, on comprend. C’est souvent à ce moment précis qu’on commence à prendre les choses à cœur. Le fait de partager ce morceau d’histoire avec cet ami nous renvoie à ce moment qu’on a vécu, fait ressortir des émotions, et hop ! En un rien de temps, on s’est déjà perdu dans l’autre et les émotions sont décuplées.
Prendre le temps d’écouter l’autre, prendre conscience que c’est SON histoire, pas la nôtre. Que s’il est malheureux, nous compatissons, peut-être qu’on versera quelques larmes avec lui, ça nous rendra triste de le voir dans cet état… mais c’est SON histoire.

  • Participer

Même si cet ami à besoin de déverser sa colère, de partager sa tristesse et de se sentir écouté il est important de participer. On a souvent tendance à vouloir rester silencieux lorsque quelqu’un se confie à nous. On se demande parfois si la personne en face a besoin de conseils, d’être comprise ou simplement écoutée. Tu peux simplement lui demander ce dont il a besoin, là tout de suite. S’il a simplement besoin de déverser ce qu’il a à faire sortir, écoute le. S’il a besoin de conseils, apporte lui ce que tu peux lui apporter sans parler de ton vécu. Ton vécu t’a sûrement appris énormément de choses, utilise cet apprentissage, ton ami n’a pas besoin de savoir qui était concerné dans cette histoire, pourquoi ça s’est passé comme ça, dans quel état d’esprit tu étais à ce moment là. Ca risque de le rendre triste à son tour, de te renvoyer des moments de ta vie que tu ne veux plus revivre et puis au final il a simplement besoin que tu l’aide, à ton niveau.

  • Pendre du recul

Lorsque ces instants de partage sont terminés, on a souvent tendance à se remémorer ce qui a été dit et à se l’approprier.

Peut-être que c’était aussi le cas pour moi ? Est-ce que j’aurai dû faire comme ça ? Si ça me rend si triste, c’est que ça ne va pas si bien que ça ?

Dans ces cas là il est important de se rendre compte que ce sont les émotions qui parlent. Tu peux alors remettre les choses dans leur contexte. Penser à TES problèmes, ce que TU as à régler de ton côté, remettre les choses à sa place en quelque sorte. Il faut savoir laisser couler certaines émotions et ne pas les laisser s’installer.

  • S’accepter

Tu es une éponge émotionnelle ? Et alors ?
On a besoin de gens comme toi, qui comprennent, qui ressentent, qui écoutent. Même si parfois c’est difficile de ressentir toutes ces émotions, de se sentir faible, de penser qu’il y a un soucis en nous, de vouloir être un roc, de laisser couler nos larmes si facilement, on est comme on est. Ca fait partie de nous, c’est un point fort et non une faiblesse. On a une chose qui nous permet d’aider les autres en profondeur, autant s’en servir (tout en se protégeant bien entendu ! 💪).

  • Se resourcer

Parfois il arrive que certaines choses nous impactent qu’on le veuille ou non. Il n’est pas toujours facile de faire la part des choses et certaines émotions s’installent en profondeur. Après avoir pris du recul et avoir remis les choses en place, tu peux t’entourer d’émotions positives ou même les provoquer.
Cultiver les énergies positives doperont ta force intérieure. Prends le temps d’appeler une amie qui voit le positif en toi, prends le temps de sortir prendre l’air, d’écouter de la musique entraînante, de t’intéresser à toutes formes d’art, de sourire, de bien manger, de converser sur des sujets qui te tiennent à cœur… Si tu respecte tes propres besoins, au moment où tu en as le plus besoin, les choses retrouveront leur équilibre et tu te sentiras à nouveau prêt à aider les autres.

phrase03.jpg

J’espère que tu auras appris quelque chose en lisant cet article, ou peut-être que tu te sentiras moins seul aussi. Ce qui est important c’est de te dire c’est qu’être une éponge n’est pas un mal. Il faut simplement savoir l’intégrer, accepter que ça ne plaise pas à tout l’monde, comprendre ses propres limites, savoir remettre les choses en ordre, s’exprimer à 100%, en apprendre d’avantage sur soi et s’entourer du positif au maximum 🙂.

 

On se retrouve tantôt !
Bisou – caresse
logo bisou caresse

Un commentaire sur “Être une éponge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s