bien-être

Dear diary …

 

Non, tu ne rêves pas. Je vais sur mes 30 ans et je vais te parler de journaux intimes ^^ !

Ce petit carnet à la couverture plutôt kitsch, plein de stras et paillettes, avec la tête d’un petit chaton dessus ou un super dada à la crinière bleue / violette.

Ce carnet tu l’as peut-être déjà eus quand tu étais pré-ado, tu en as peut-être écris 2-3 de plus mais tu as finis par t’en débarrasser tellement tu en avais honte 🤦 ?

Aujourd’hui j’aimerais te dire pourquoi je pense que cela peut être une bonne idée d’avoir à nouveau un journal intime… et peu importe l’âge !

diary3 j'ai toujours ressenti des extrêmes, c'est comme s'il y avait de l'électricité dans mon sang, je veux juste crier

J’ai eus 4 journaux intimes, durant la période de mon adolescence, qui a été loin d’être la période la plus facile à vivre pour moi.
Parfois, avec ma meilleure amie, on se les prêtait pour le week-end histoire de s’échanger nos secrets, car on savait pertinemment qu’aucune d’entre nous se jugerait pour ça. Et puis un jour, un garçon a réussi à m’en piquer un… Il l’a bien sûr lu et tout raconté à ses amis. Vous imaginez bien que j’étais morte de honte et que je cherchais le petit trou où me cacher loin du regard des autres.

J’ai finis par me débarrasser de ces 4 journaux. De peur d’être une nouvelle fois jugé. Aujourd’hui je le regrette un peu. Même si c’était bourré de niaiseries et d’histoires les plus banales, c’était mon histoire. Et j’aurai aimé relire ces quelques pages aujourd’hui pour me rendre compte de certaines choses. Ce qui m’a bloqué à une certaine période de ma vie, celles qui m’ont redonné du courage et permises d’avancer…

Je trouve ça assez important de se relire. De se poser et de regarder autour de soi. De prendre du recul et de comprendre pourquoi.

Ce qu’il faut savoir c’est que beaucoup de chose passent par l’écriture. On est en pleine conscience lorsque l’on écrit. On s’écrit à soi, on écrit à lui, elle, les autres, tous les autres.
On écrit comme ça vient, quand on en a envie, sans se forcer.

Lorsqu’on se relis quelque temps après, on voit ce que l’on a pu accomplir jusqu’à maintenant, on se remémore nos prises de décisions… Si tu avais dis « non » à ce moment là, c’est qu’il y avait une raison ? Tu t’en souviens ?

Pour toutes ces raisons je trouve important de prendre un peu de temps pour soi et écrire quelque chose qui, je suis sûre, te feras le plus grand bien 😀.

diary2 peut-être qu'un jour je ferai quelque chose que personne n'aimera
Quelques conseils pour re-débuter un journal intime 📕 :

  1. Choisir un joli carnet. Quelque chose qui te plaise, qui soit à ton goût, facile à transporter si tu veux l’emmener partout, des tout petits si tu veux en faire une collection.
  2. Ne pas te forcer. Si ce matin ça ne vient pas, eh bah tant pis ! Pas besoin de te fixer d’horaires du genre « j’écris un peu tous les soirs », ça ne fonctionnera pas. Un journal ça s’écrit comme ça vient. Quand tu en as envie. Quand tu as besoin de parler, d’écrire, de raturer, de crier, de noter des idées…
  3. Ecrire comme ça vient. En plein milieu d’une phrase où le début est resté dans ta tête, on s’en fiche ! En commençant par « MERDE », en ne terminant pas, peu importe. C’est l’intention qui compte 😜 !
  4. Raturer, tâcher, etc… Les gribouillis quand on est au téléphone, quand on s’ennui, les ratures quand on écris plus vite qu’on ne pense, ou l’inverse. Pas besoin qu’il soit parfait au point d’être exposé dans un musée.
  5. Ecrire selon son humeur. On écrit différemment selon l’humeur dans laquelle on se trouve. La forme des lettres change, l’écriture est plus arrondie ou italique que les autres fois. Notre façon d’écrire montre notre état d’esprit. Quand tu te relira plus tard, tu verras peut-être des similitudes en fonction des thèmes abordés ou de l’état d’esprit dans lequel tu te trouvais à ce moment là.
  6. Exprime toi. Comme je te le disais tout à l’heure, ton carnet ne se retrouvera pas au musée (quoique… bon ok, peut-être un jour ^^). Alors pas besoin de tourner autour du pot et de passer 3h à te demander si ta tournure de phrase est bonne ou si tu devrais plutôt écrire en alexandrins. Lâche tout !

large

Tenir un journal intime est une manière de développer d’avantage ta personnalité, de te comprendre encore mieux et surtout de vider ce qui pourrait parasiter ton esprit. Lorsque tu reprendras ce petit carnet dans tes mains, ne te juge pas.
Oublis le perfectionnisme, la peur des autres, celle de râler et de se plaindre aussi.
Autorise toi à parler toute seule, à ton enfant intérieur, à ton Choubi, à ta mère, ton père, tes amis, les gens. Dis-leur ce que tu as a leur dire. Ce que tu aimerais voir sortir de toi. Des projets, des idées, des buts réalisables mais que tu n’oses pas entreprendre aujourd’hui.

Il m’arrive encore aujourd’hui, d’écrire des choses dont je n’ose pas parler. De peur d’embêter certains, de peur d’être jugé ou qu’on me prenne pour une imbécile. Et pourtant aujourd’hui, vous êtes de plus en plus nombreux à me lire. Pour certains depuis le début et je vous remercie pour ça. J’espère qu’à travers mon blog et mon écriture, j’arrive aussi à vous donner quelque chose qui vous servira. Que ce soit de la motivation, de la force, des idées, des recettes, de l’envie ou juste une occupation, j’en suis ravie 🤗 !

 

On se retrouve tantôt !
Bisou – caresse
logo bisou caresse

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s