lecture

Pause lecture !

J’avoue que ce mois de mai n’était pas idéal par rapport aux normales de saison, donc j’ai beaucoup lu ces derniers temps, que ce soit en me prélassant au soleil ou dans mon canapé à l’abris de la pluie.

C’est pourquoi aujourd’hui je vais te parler des 3 derniers livres que j’ai lu 🙂 .

Le premier qui a beaucoup plus sur les réseaux sociaux c’est celui d’M.C. Beaton : La quiche fatale. Je me suis ensuite remise aux mangas avec La cantine de minuit (tome 2), de Abe Yaro. Et pour finir le Téléphérique de Sylvain Tesson.

Qu’il fasse beau ou mauvais, aujourd’hui on ouvre les livres et on bouquine un peu ! 😉

La quiche fatale d’M.C. Beaton 🥧

photo_1138.jpg

Résumé :

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme.

Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur.

Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

J’avais entendu beaucoup de bien sur cette série de livres (oui parce qu’il y en a plein, plein, plein !!), beaucoup de personnes en parlaient sur Instagram et ça m’a donc donné l’envie d’en lire un et de me faire ma propre idée.

Au début de ma lecture j’ai eus un peu peur… Agatha est à la retraite, ça y est, elle quitte son métier qu’elle appréciait mais elle a tout de même l’air de s’ennuyer. Je me suis dis : « ça y est, encore une histoire un peu nian-nian, avec une énigme vieillotte et tout et tout ». Que-dalle ! Après le deuxième chapitre on commence déjà à s’attacher au personnage, et quel personnage !
Elle me fais un peu penser à ma mère, une femme attentionnée et douce mais qui peut aussi gueuler et dire : « tu vas la ferme ta gueule !! … Connasse ! » ^^.
Cela m’a rassuré et je me suis dis que toute la force de ce livre était dans ce personnage.

L’ambiance des petits cottages anglais, les réunions Tupperware, les dons à la paroisse du village, les ragots à la boucherie du coin, tous ces aspects un peu chiants d’une vie de retraité deviennent cocasses grâce à notre personnage principal. 

On a tous au moins une fois pensé, en écoutant deux petites vieilles parler, que ça allait être chiant d’être vieille un jour et de se contenter de ce genre d’histoires ou bruits de couloirs 😑. Et bien dans ce livre, c’est un bon compromis entre les deux. On aurait presque envie d’arriver à la retraite pour mener nous aussi notre petite enquête 😉 .

 

La cantine de minuit, d’Abe Yaro 🍜

photo_1152

Résumé :

Mon restaurant est ouvert de minuit à sept heures du matin environ. On le surnomme « la cantine de minuit », mais pour certains c’est plutôt « la cantine de l’aube ».

Dans cette petite gargote situé au fond d’une ruelle de Shinjuku, les clients se croisent, les histoires se dévoilent. La carte ne propose que du Tonjiru, soupe miso de porc, ainsi que du saké, mais selon vos envies, on vous préparera à la demande tout ce qu’on est en mesure de vous servir.

Ce livre je ne l’aurais peut-être pas acheté en passant devant, à travers les rayons, et pourtant je l’ai adoré !

Ce sont des amis qui me l’on prêté, j’ai donc commencé ma lecture par le tome 2. Ce qui n’est pas très gênant puisque qu’il s’agit d’une série d’histoires qui n’ont pas vraiment de liens entre elles. Il est donc possible de les lire dans le désordre 😉 .

Il s’agit ici de petites scénettes qui se déroulent au cœur d’un restaurant ouvert de nuit, et qui nous montre le véritable visage de ses clients. La fille complètement soûle qui vient boire son dernier verre de saké, le mec divorcé qui vient noyer son chagrin dans un bon petit plat, l’obsédé des saucisses de poisson, la mystérieuse jeune femme aux inarizushi… 

Exactement le genre d’histoires qu’on pourrait entendre chez le coiffeur ou dans un bar avec les fameux piliers de comptoir.

Un bon moment divertissant et en même temps on se dit que ça fait quand même un peu peur, si toutes ces histoires sont vraies… et on se pose vraiment la question ! ^^

 

Le téléphérique, de Sylvain Tesson 🚡

Résumé :

« Au bar des hôtels, dans la moiteur des spas, jusque dans les cuisine des restaurants, on commentait le naufrage : ‘deux types la télécabine coincés’. Le vent avait forci, des gifles de grésil crépitaient contre les vitres. ‘Ce doit être l’enfer, là-haut’. « Passer Noël coincé dans une cabine téléphérique, un désastre à gâcher les festivités ? Pas si sûr.

Six nouvelles, une philosophie de vie : aux quatre coins du monde, des héros ordinaires lâchent prise face à l’adversité, et se laissent porter par la vie pour savourer l’instant présent.

Au risque de passer pour une idiote, je ne connaissais pas Sylvain Tesson jusqu’à maintenant (si tu veux en savoir un peu plus sur lui, tu peux cliquer 😉 ) …

En voyant son parcours, les nombreux voyages qu’il a pu faire et les prix qui lui ont été décernés, on se dit que ça ne peut être qu’extraordinaire ce qu’il a à nous raconter !

Eh bien pourtant, je n’ai pas aimé :/ .

Ce n’est que mon avis et sur un seul de ses livres mais je n’ai pas vraiment aimé les histoires dans lesquelles il m’a emporté. La guerre, les russes, les hommes, la tristesse, … des sujets qui ne m’intéressent pas plus que ça et qui ne m’ont donc pas touché.

Je prendrais bien sur le temps de lire un autre de ces livres pour ne pas m’arrêter à ces quelques nouvelles qui sont pour le coup très bien écrites.

36406a3ef9ba3911ba2509c3defae1d9

J’espère que mon article t’a plus et qu’il t’a donné envie de lire l’un de ces livres ou tout simplement de troquer ton téléphone ou ton ordi contre un bon bouquin de ta bibliothèque 🙂 .

On se retrouve tantôt !
Bisou – caresse
template-sticker-600x600

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s