bien-être

Thérapie ou non ?

Depuis longtemps j’ai remarqué certains à priori sur le fait de réaliser une thérapie.

 

phrase21.jpg

 

Pour commencer, suivre une thérapie c’est un choix personnel. C’est une démarche que l’on réalise tout seul, sans l’aide de personne et qui peut prendre du temps avant de se lancer. Cette démarche elle peut être difficile au début, parce qu’effectivement on a l’impression d’être malade. Si on va « voir quelqu’un », c’est parce qu’on est souvent mal dans sa peau.
On peut avoir besoin d’aller parler à quelqu’un de totalement objectif, quelqu’un qui ne nous jugera pas pour notre passé ou nos différents travers, quelqu’un qui nous écoutera vraiment et qui nous aidera juste à y voir plus clair.
Parce que oui, parfois on sait tout au fond ce qui ne va pas, mais on a besoin de se l’entendre dire pour pouvoir avancer et sortir la tête de l’eau.


Personnellement j’ai suivi toutes sortes de thérapies depuis toute petite (psychothérapie, psychanalyse, thérapie, analyse intégrative du rêve éveillé, sophrologie) et aujourd’hui c’est devenu presque indispensable à mon bien-être personnel.
Aux Etats-Unis, voir un thérapeute c’est comme aller voir sa meilleure amie ou aller à son cours de yoga, c’est NOR-MAL !

Les premières séances sont souvent difficiles à aborder car on ne connait pas la personne en face de soi et c’est plutôt compliqué de parler de sa vie personnelle comme ça de but en blanc.
Cela peut aussi arriver de ne pas sentir de « feeling » passer avec tel ou tel thérapeute ou psychologue, à ce moment là rien ne t’empêches d’aller voir ailleurs et de réellement entamer ta thérapie avec une personne avec laquelle tu te sens à l’aise.
Tu te rendras vite compte du soulagement que tu peux ressentir en sortant d’une séance, sans te demander si tu y retourneras la prochaine fois. Ça te paraîtra évident.

Sur l’ensemble des professionnels que j’ai pu voir (un peu moins d’une dizaine, eh oui quand même ! ^^), seulement deux m’ont aidé à long terme et m’ont fait un bien fou.
Alors si tu as eus une mauvaise expérience par le passé, dis toi que tu n’es juste pas tombé sur la bonne personne et que tu finiras par celle qui te mettra en confiance et qui t’aidera à y voir plus clair 😉 .

Parfois ça peut prendre un peu de temps avant de trouver la bonne personne, c’est un peu comme trouver le prince charmant ^^. Tu préfère rester tout ton temps avec le crapaud de peur d’en changer ou essayer de trouver le prince charmant une bonne fois pour toute ? Eh bien là c’est pareil, il faut chercher un peu. Tu peux d’ailleurs te renseigner au préalable sur leur site internet pour voir leur description et leur approche et voir ce qui te parle le plus. Ça fera déjà un petit tri en amont qui te fera gagner du temps 😉 .

phrase21-2.jpg

Alors oui, effectuer une thérapie coûte de l’argent, mais on a rien sans rien. D’ailleurs, certains thérapeutes demandent à être payé en espèces, pour que tu puisses te rendre compte de l’investissement que tu mets dans cette démarche personnelle (et non pour du travail au black, je t’ai entendu ! ^^).

Je ne roule par sur l’or, loin de là et pourtant j’ai toujours réussi à trouver 50€ tous les mois pour prendre soin de moi. Quand on se rend compte que pour deux achats manqués dans telle ou telle boutique on peut se payer une séance chez le psy, c’est qu’on a mis nos priorités ailleurs. Il n’est d’ailleurs pas obligatoire d’aller suivre des séances toutes les semaines ou tous les mois, parfois on ressent le besoin d’y aller quand ça ne va pas du tout, parfois quand ça va super bien, c’est à chacun de se rendre compte du rythme qui lui correspond.

 

phrase21-3.jpg

 

Pas mal de personnes avec qui j’ai pu discuter sur le fait de suivre une thérapie ou non m’ont souvent dit qu’ils n’avaient pas besoin de voir quelqu’un pour avancer dans la vie. Je respecte tout à fait cet avis, et n’ai nullement envie de forcer la main à qui que ce soi à ce sujet. Par contre, je remarque aussi chez les personnes qui suivent une thérapie, qu’elles n’y vont plus spécialement juste quand ça ne va pas. Elles y vont pour en apprendre plus sur elles, sur leur passé, sur leurs réactions, comme une quête de soi en quelque sorte.

Nous avons tous besoin de connaître les réponses à nos questionnements et pour certains ils ont besoin qu’on les aide, c’est tout.

Lorsqu’on est déprimé, qu’on se retrouve dans un cercle vicieux ou que l’on tourne sans cesse en boucle, aller voir un ami pour en discuter peut s’avérer utile mais pour d’autres ce n’est peut-être pas assez.


Cela t’aies peut-être déjà arrivé d’être au plus mal et de ne pas oser appeler un ami pour lui dire : « ça va pas du tout ! », « je sais que j’te soûle mais je voulais encore te parler de ça… ». Parce que oui, quand ça va pas on à l’impression d’emmerder tout l’monde avec nos problèmes, et parfois même quand on en parle on se dit qu’on doit nous prendre pour une imbécile. « C’est vrai quoi, ça fait des mois que j’lui prend la tête avec la même chose, il doit m’prendre pour une folle »…

Premièrement, tu n’es pas folle/fou ; deuxièmement si tu tournes encore en boucle c’est que tu n’as pas trouvé de réponse à ta question ; et troisièmement c’est que les conseils ou l’écoute qu’on t’a apporté n’a pas suffit à débloquer ce qui ne va pas.

Même si la famille et les amis sont d’une grande aide et d’un énorme soutient, parfois ce n’est pas suffisant. On n’ose peut-être pas tout dire non plus, il y a d’autres personnes concernées qu’on ne veut pas inclure dans la conversation, on se dit qu’il ou elle nous connait trop bien et ne veut pas trop nous brusquer ou nous froisser.
Dans le fond on aimerait aussi une sorte de satisfaction personnelle en se disant qu’on peut y arriver tout seul.


D’ailleurs, ton avancement personnel, tu ne le dois qu’à toi. Il existe beaucoup de choses pour t’aider à te sentir mieux dans ta peau et t’aider sur différents aspects de ta vie, comme lire des livres sur le sujet (et j’en ai lu des tas !! ^^ Je t’ai fais une petite liste en bas 😉 ), les forums d’entraide, creuser dans son passé (avec un arbre généalogique par exemple ou en discutant avec ta famille), faire des listes en se fixant des objectifs, faire un changement radical dans sa vie (déménager, changer de ville, partir au bout du monde, changer de travail, etc…), vaincre ses peurs, suivre une thérapie, faire une activité pour extérioriser ou intérioriser… Beaucoup de choses sont à ta portée et il ne tient qu’à toi de savoir ce qui te convient le mieux 🙂 .

Pour ma part je sais aujourd’hui que je ne pourrais me passer d’une thérapie, à des moments où j’en ressentirais le besoin, car c’est le moyen le plus efficace que j’ai trouvé pour avancer dans la vie. Cela ne m’empêche pas pour autant de m’intéresser à toutes formes d’épanouissement personnel (sophrologie, méditation, yoga, lecture, méthode japonaise…). Que tu suive une thérapie ou non, l’important c’est d’aller mieux et d’aller de l’avant.

Et surtout n’oublis pas : Le Tigre est en toi ! 😉

Si jamais tu as besoin de conseils car tu n’oses pas te lancer ou que tu as encore peur des à priori, n’hésites pas à poser tes questions dans les commentaires !

Petits livres qui font du bien quand ça va pas :

  • Du bonheur, un voyage philosophique – Frédéric Lenoir
  • Heureux comme un Danois – Malene Rydahl
  • Hygge, le bien-être à la danoise – Louisa Thomsen Brits
  • 30 ans, 10 ans de thérapie – Nora Hamzawi (j’en parle juste )
  • La fatigue d’être soi – Alain Ehrenberg
  • Petit traité de vie intérieure – Frédéric Lenoir
  • Le bonheur d’être soi – Moussa Nabati
  • Journal intime d’un touriste du bonheur – Jonathan Lehmann

 

On se retrouve tantôt !
Bisou – caresse
template-sticker-600x600

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s