lecture

Pause lecture !

photo1

Il est temps de se blottir dans ton plaid au fond de ton canapé ou de ton fauteuil tout moelleux avec un bon bouquin à la main. Oui, mais lequel ?

En avant pour ma sélection de livres à lire 😉 !

J’ai pu sélectionner 3 livres complètement différents. Un roman un peu sinistre «Mort au cons» de Carl Aderhold, le best seller de Danielle Steel «L’appartement» et «C’est mort Darling» une bande dessinée de James Albon.

Si toi aussi tu as déjà pesté sur quelqu’un ou encore dit «mais quel con celui là» sans connaître la personne, ce livre est fait pour toi ! ^^

Le coup de gueule : 

photo4
Mort aux cons / Carl Aderhold

Résumé :

«Contrairement à l’idée répandue, les cons ne sont pas réformables. Une seule chose peut les amener non pas à changer, mais du moins à se tenir tranquilles : la peur. Je veux qu’ils sachent que le temps de l’impunité est révolue. Je compte à mon actif cent quarante meurtres de cons. Afin qu’ils ne soient pas morts pour rien, je vous enjoins à lire ce manifeste. Il explique le sens véritable de mon combat.»

Qui n’a jamais rêvé de tuer son voisin le dimanche matin quand il vous réveille à coups de perceuse ? Ou d’envoyer dans le décor l’automobiliste qui vous serre de trop près ? Mais passé les premiers meurtres d’humeur qui le débarrassent des cons de son entourage, le héros prend peu à peu conscience de l’ampleur de sa mission. Carl Aderhold nous livre ici son premier roman.

Mort aux cons… Un livre que j’ai trouvé par hasard dans ma bibliothèque sans savoir que je l’avais. J’étais un peu chafouin ces derniers temps et un livre qui me défoulerait sans être prise de tête me tentait bien. Alors pourquoi pas un livre sur les cons…
J’ai été agréablement surprise par ce livre. Une écriture agréable et une facilité à entrer dans la tête de l’auteur et son sujet, au point que je ne voulais pas m’arrêter.

L’histoire est dense et aucun moment n’est superflu. Tout à son importance et on en vient même à penser comme lui à certains moments. Au début on pourrait se dire que c’est monstrueux, que même s’il existe un bon nombre de cons sur cette planète on n’en viendrait jamais au meurtre, non ?
Eh bien plus ça avance, plus on se rend compte qu’on le comprend. Bah c’est vrai quoi, on s’en débarrasse et on passe à autre chose, tout ça pour un monde sans cons ! ^^
Oui mais voilà, tout n’est pas si simple…

On retrouve là un véritable questionnement sur la connerie des gens, qu’est-ce qu’on pourrait bien faire contre ça ? Le tout avec un humour cynique et tellement grisant !
Si tout comme moi tu as parfois besoin de te défouler quand rien ne va, lis ce livre, il te fera le plus grand bien ! 😉

 

Le livre des vacances :

photo3bis
L’Appartement / Danielle Steel

Résumé :

Un appartement à New-York, quatre jeunes femmes à un tournant de leur vie.
Elles ne se connaissaient pas avant d’emménager en colocation. Aujourd’hui, Claire, Abby, Morgan et Sasha sont les meilleures amies du monde et partagent bien plus qu’un appartement : les joies, les peines, les doutes, les succès… elles les vivent ensemble et se soutiennent les unes les autres.
Claire, incapable d’exprimer sa créativité, étouffe dans son poste, tandis qu’Abby, sous l’emprise d’un homme manipulateur, s’éloigne chaque jour un peu plus de son rêve : publier un roman. Il lui faudra un électrochoc pour comprendre à quel point elle a été bernée.
Passionnées par leur travail, Sasha et Morgan s’y consacrent corps et âme, mais le destin leur réserve quelques surprises…
A un moment charnière de leur vie, elles devront plus que jamais compter sur leur amitiés.

Ah ! Le livre de vacances par excellence ! Le gros pavé qui se lis facilement et sans prise de tête.
Bizarrement je n’avais jamais entendu parlé de cette auteure avant de voir la couverture de ce livre sur tous les panneaux d’affichage des arrêts de bus et des gares.
En voyant ça je me suis tout de suite dis : «ce sera lui mon livre de vacances». Et ça n’a pas loupé. Mis bien en avant dans les rayons nouveauté de la Fnac, avec un étalage déjà vide, je me saisi vite d’un des deux derniers livres sur l’étagère et je file à la caisse.
J’ai mis quelques semaines à le terminer car je ne voulais pas tout lire d’un coup et le garder un peu plus longtemps, histoire de faire durer le plaisir 😉 .

Malheureusement pour moi, alors que je suis une grande fan de toutes les séries pour adolescents et les films à l’eau de rose, j’ai trouvé ce livre un peu nian-nian…
Même si l’histoire est plutôt simple avec quelques rebondissements, c’est un peu du déjà vu. Une sorte de mixe entre la coloc’ et les aventures de Friends et la touche chic sans les sales coups de Gossip Girl.
Pas de coup de cœur pour ce livre, même s’il est facile à lire et léger pour bouquiner sans prise de tête sur la plage. 😉

 

Le coup de cœur :

photo2
C’est mort, Darling / James Albon

Résumé :

Rébecca vient d’arriver en ville et se rêve peintre. Lors d’un vernissage, elle croise le beau et charismatique Victor Koenig, prince des soirées d’artistes, auréolé d’une aura à la Gatsby. Ils tombent follement amoureux. Et tandis que Rébecca est projetée dans cet univers glamour étourdissant, elle devient la coqueluche de la ville.
Malheureusement, le frivole Victor est facilement distrait, et se passionne bientôt pour une nouvelle venue : Princesse. Sauf que cette Princesse-là est un carlin. Un chien puant de trente centimètres, que Rébecca n’aime vraiment, vraiment pas…

Une jolie bande dessinée que j’ai repéré dans la bibliothèque d’une amie et où le dessin de la couverture m’a interpellée. Quel dessin étrange… j’aime beaucoup mais je ne sais pas… il y a quelque chose que je trouve bizarre.

Je commence ma lecture et tombe amoureuse des couleurs utilisées. On perçoit le message même sans lire le texte. C’est beau, bien vu, élégant, superbe.
Je continue ma lecture et passe du moment où je pense connaître la suite, à la surprise la plus totale. Même si on ne fait pas parti de ce milieu, on comprend, car cette situation est déjà arrivée dans un autre contexte, avec d’autres gens. On s’identifie, en gros.
Et la fin de cette jolie bande dessinée se termine sur une belle morale, simple, aussi légère que la parenthèse lecture qui vient de se terminer.

Je comprend maintenant pourquoi cette bande dessinée était posée sur la bibliothèque de mon amie, la couverture bien en face et ce dessin si particulier qui m’a donné envie de l’embarquer dans mon sac !


Si toi aussi tu as lu un de ces livres et que tu veux partager tes impressions, n’hésites pas à laisser un commentaire 😉

On se retrouve tantôt !
Bisou – caresse
template-sticker-600x600

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s